Opportunité également en Ligue des champions

Bien que les joueurs de volley-ball de l’ACH Volley, les actuels champions nationaux et de coupe slovènes et vainqueurs de la Ligue d’Europe centrale, aient commencé leurs préparatifs pour la nouvelle saison le 10 août, ils n’ont été au complet que récemment. Également avec les quatre représentants, Vuk Todorović et Nebojša Mašulović, qui ont défendu les couleurs de l’équipe nationale serbe lors de la récente Coupe du monde, et Jani Kovačič et Danijel Koncilja, qui ont terminé quatrièmes au monde avec la Slovénie.

A travers le championnat national jusqu’à la forme souhaitée

« Pour le club lui-même et les joueurs, jouer en équipe nationale est une reconnaissance, mais c’est un peu plus difficile pour la direction professionnelle du club, car nous nous sommes entraînés pendant un mois avec seulement sept ou huit joueurs. Mais même pendant cette Nous avons bien travaillé et fait beaucoup de temps, mais c’est vrai que dans quelques semaines nous serons au stade où la plupart des autres clubs sont sans représentants. Mais nous le savions déjà avant la saison. Jusqu’au premier match de la Ligue des champions. , qui se tiendra à Pérouse début novembre, nous aurons suffisamment de temps pour atteindre la forme souhaitée avec les matches du championnat national », en raison de la composition incomplète, il ne s’inquiète pas du déroulement de la plupart des préparatifs Radovan Gačićqui dirigera les volleyeurs de Ljubljana lors de la nouvelle saison à la place de Mladen Kašić.

Pour Gačić, il s’agit en fait d’un retour au club après treize ans, quand avec Tilno Kozamernik, il était assistant de l’entraîneur de l’époque Glenn Hoag, avant cela, il était assistant de Dragutin Baltić, avec qui il a également remporté la Coupe CEV. « Ce n’était pas difficile de retourner dans un environnement que je connais bien, car même lorsque je travaillais à l’étranger, j’étais toujours en contact avec le directeur du club, Aleš Jerala. Pendant ce temps, la ligue slovène s’est encore améliorée, de sorte que les victoires ne vont plus de soi même pour ACH Volley, mais en tout cas nous ferons tout pour continuer la séquence de victoires de l’an dernier », a déclaré Gačić, 47 ans, qui a également de grands espoirs pour la Ligue des champions, à laquelle les habitants de Ljubljana reviennent après une pause d’un an. « Le groupe avec Pérouse, qui sera le premier favori, l’actuel champion turc Ziraat Bank Ankara et l’Allemand Düren pourrait être plus difficile, mais cela pourrait aussi être plus facile, mais en tout cas nous serons compétitifs. »

Il est aussi satisfait du groupe en Ligue des Champions Nikola Gjörgiev, le capitaine de l’équipe de volley-ball de Ljubljana, qui pense que l’ACH Volley de cette année sera encore plus fort. « J’aime vraiment le groupe, je voulais vraiment qu’ils aient Duren. Je crois que nous pouvons sortir du groupe et atteindre les huitièmes de finale, et dans le pire des cas, nous pourrions continuer la saison européenne en CEV Cup et nous battre pour un autre laurier là-bas. Le fait est que nous avons longtemps été dans une composition imparfaite, mais dès le premier jour de préparation, nous avons bien travaillé, avec de la qualité, et je pense que cette année, nous sommes encore plus compétitifs à tous les postes », a déclaré le correcteur macédonien en le maillot orange.

L’absence d’opportunité des clubs russes

Comme lors de toutes les saisons précédentes, le directeur du club Aleš Jerala était en charge de la composition de l’équipe. Les cinq joueurs, Gregor Pernuš, Jan Pokeršnik, Juret Okroglič, Nemanja Peruničić et Filip Rutar, ont été remplacés par l’expérimenté bloqueur de l’équipe nationale Danijel Koncilja, qui a été champion de France avec Cannes l’an dernier, le représentant croate Filip Šestan et trois jeunes et talentueux Les volleyeurs slovènes Črtomir Bošnjak, Klemen Šen et Primož Mejal.

« La saison dernière a été l’une des plus réussies de l’histoire du club, tant sur le plan de la compétition que de l’organisation et des finances. C’est normal de vouloir le répéter lors de la nouvelle saison, mais ce ne sera pas facile. Cette année, nous sommes disputer à nouveau la Ligue des champions, ce qui sera un nouveau défi compétitif. Étant donné qu’il manque trois équipes russes, la compétition sera peut-être un peu moins bonne, mais ce sera l’occasion pour nous d’en faire plus que nous n’en avons fait en dernières années. L’équipe est compétitive, mais les noms eux-mêmes ne veulent rien dire, car le terrain sera la réponse. Nous avons une combinaison de jeunesse et d’expérience. Le nouvel entraîneur Gačić connaît bien la structure du club. Il sera important de commencer bien la saison, pour entrer dans un rythme gagnant dès que possible », a-t-il déclaré à propos de ses attentes lors de la présentation de l’équipe d’hier pour la saison 2022/23 Alès Jeralale directeur sportif de longue date d’ACH Volley, qui a remporté 18 titres de championnat national, 13 titres de coupe, 12 titres de Ligue d’Europe centrale et la Coupe CEV en 2006.



Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.