La France a interdit le port du foulard sur les sites sportifs

PARIS. Le Sénat français a voté mardi l’interdiction des écharpes des compétitions sportives. Les législateurs ont justifié leur décision en disant qu’il doit y avoir une neutralité sur les terrains de jeux.

Le port de symboles religieux proéminents est interdit lors des manifestations et compétitions organisées par les fédérations sportives.

Selon l’agence AP, les sénateurs précisent dans leur texte que les foulards peuvent mettre en danger la sécurité des sportifs qui les portent dans l’exercice de leur discipline.

La proposition a été déposée par Les Républicains et adoptée par 160 voix. Il était de 143. Cependant, l’amendement n’a pas encore été définitivement approuvé.

Le vote a eu lieu un an après que les législateurs de la chambre basse du Parlement français ont adopté un projet de loi visant à renforcer la surveillance des mosquées, des écoles et des clubs sportifs dans le but de protéger la France des islamistes radicaux et de promouvoir le respect des valeurs françaises.

Les sénateurs ont déclaré dans leur amendement que chaque citoyen est libre de pratiquer sa religion, mais ont insisté pour qu’il s’abstienne de promouvoir ses différences.

La fédération française de football a déjà interdit aux femmes le port du foulard lors des matches officiels ainsi que lors des compétitions qu’elle organise.

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.