Le forgeron a dû quitter le banc de Monaco

Niko Kovač n’est plus l’entraîneur de la première division française Monaco. Kovač a repris l’équipe en juillet de l’année dernière, lorsqu’il a remplacé Robert Moreno, mais il n’a pas obtenu le succès escompté.

L’équipe a pris la troisième place du championnat de France l’an dernier, mais a été éliminée lors des éliminatoires de la Ligue des champions contre le Shakhtar Donetsk. Il occupe actuellement la sixième place du classement, à 17 points du PSG.

L’an dernier, l’équipe s’est également qualifiée pour la finale de la Coupe de France, où elle a été battue par le PSG. Cette année, elle a essuyé trois défaites lors des six premières manches du championnat. Et ce malgré le fait que l’équipe a été renforcée par deux jeunes Néerlandais cet été Myron Boadu en allemand Ismaïl Jakobs.

Aussi expérimenté Kévin Volland et une ancienne star de Barcelone Cesc Fabregas ils n’ont pas montré les performances souhaitées. Au final, il y a eu des tensions entre l’entraîneur et les joueurs, alors la direction du club a décidé aujourd’hui de trouver un nouveau premier homme dans la profession.

Niko Kovac il a fait ses preuves en tant qu’entraîneur au Bayern Munich, ce qui l’a conduit au titre de champion national et à la Coupe d’Allemagne en 2019, et avant cela, il a également dirigé l’Eintracht Francfort et l’équipe nationale croate.

Le journal L’Equipe mentionne Kovač comme possibles successeurs Yessia Marsha, Paula Fonseco dans Philippa Clémenta.

Stéphanie Charbonneau

"Créateur. Accro à la télévision typique. Praticien des médias sociaux adapté aux hipsters. Spécialiste de l'Internet. Entrepreneur maléfique."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.