Les pigeons voyageurs n’étaient pas à la hauteur des tempêtes françaises, des milliers ont été perdus



La colombophilie est originaire de Belgique. Photo : Reuters

Les éleveurs de pigeons voyageurs belges n’ont aucune raison d’être de bonne humeur. Plusieurs milliers d’animaux c’est en raison d’un orage, moins de 30 kilomètres après le départ en Narbonne en France, orientation perdue. L’Association Belge des Eleveurs de Pigeons Sportifs considère qu’il s’agit d’un désastre et pointe du doigt les organisateurs du concours, qui ont autorisé le vol malgré les mauvaises conditions météo. « Ce c’est drame émotionnel et financier, juste triste », c’est dit à la VRT Pascal Bodengen, Président de la Société Belge. Selon les rapports Bodingen c’est certains oiseaux ont réussi à atteindre la destination du concours en Belgique, mais beaucoup se sont écrasés en Allemagne. « Certains pigeons réussiront à retrouver le chemin du retour, mais la plupart c’est certainement perdu » c’est ajoutée. Didier Tisson de l’association des éleveurs c’est a réfuté l’information selon laquelle plus de 20 000 pigeons ont été perdus, les chiffres réels vont de trois à quatre mille.

Entraînement des pigeons de compétition tu peux prend plusieurs années

Belgique c’est le berceau de la colombophilie. Dans ce sport, les oiseaux sont relâchés à des centaines de kilomètres de chez eux, où ils doivent revenir dans les plus brefs délais. Les pigeons dépendent principalement du champ magnétique terrestre et de l’odorat pour trouver leur cible. En règle générale, les courses de plusieurs centaines de kilomètres ne posent pas de problèmes majeurs aux pigeons, mais c’est dans la première partie du concours, la tempête a perturbé l’orientation des oiseaux et les a fatigués.

Pour les cultivateurs amateurs c’est la perte est particulièrement difficile, car la formation des pigeons voyageurs prend plusieurs années. A Luc Henrià l’un des éleveurs, se c’est seuls 36 pigeons sur 87 sont rentrés chez eux. « Les pigeons n’avaient aucune chance dans de telles conditions, » c’est Raconté. Aussi Ulrich Lemmens, c’est a perdu la plupart de ses oiseaux. Vers la destination c’est n’a trouvé que 15 de ses 57 pigeons. « Producteur J’ai treize ans, première fois c’est passé Quel comme ça, » c’est dit et ajouta : « Trois ans de travail n’ont abouti à rien, sur mon rêve de participer à la course de Barcelone en 2024, tu peux J’oublie. »


Certains animaux rentreront chez eux depuis l'Allemagne.  Photo : EPA
Certains animaux rentreront chez eux depuis l’Allemagne. Photo : EPA

Ils se sont d’abord excusés, puis ont complètement nié toute responsabilité

Le président de la ligue, qui c’est organisé un concours, Francine Lageotse c’est s’est déjà excusé auprès des éleveurs et a souligné que c’est plusieurs facteurs différents ont conduit à l’accident. Dans une explication écrite, c’est plus tard l’organisation Indépendant liégeois prend complètement ses distances avec les accusations des éleveurs belges. Ils ont souligné qu’avant le décollage, ils avaient consulté les superviseurs en France, en Allemagne et aux Pays-Bas, et qu’ils étaient également censés informer le président des éleveurs belges du décollage.

Damien Dupont

"Aficionado du bacon. Troublemaker. Créateur professionnel. Praticien d'Internet. Musicaholic. Écrivain total. Passionné de bière. Ninja de la culture pop."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.