Les Slovènes sans pouvoir contre les championnes olympiques

Tout comme ils ont brillé vendredi lors du match d’ouverture du Championnat du monde en Espagne contre le Monténégro (28:18), les handballeurs slovènes ont été impuissants face aux champions olympiques français. Malgré la défaite haute (18:29), ils se qualifieront probablement pour la deuxième partie, demain ils joueront contre l’Angola, et il semble qu’ils vont même transférer deux points dans la suite.

Ça ne pouvait pas plus mal commencer pour les choix du sélectionneur Dragan Adzic, qui a trop respectueusement et effrayé taclé l’un des principaux favoris pour la médaille d’or. Ils n’ont pas secoué le filet pendant 13 minutes Laure Glauser. Avant que le capitaine ne brise la glace Ana Gros, les Français ont marqué six buts. Adžić a secoué la tête et a exigé une minute de pause, mais il n’a pas pu réveiller les joueurs, qui étaient complètement sans idées devant la défense agressive, y compris le meilleur buteur Grosova et Tjaša Stankoun ancien membre du Metz français.

Les Slovènes ont subi leur première défaite en Coupe du monde. PHOTO : Pau Barrena / AFP

Les Slovènes ont battu les Français lors de la Coupe du monde 2017 en Allemagne, qui ont ensuite remporté le titre, mais cette fois c’était une toute autre histoire, ils ressemblaient plus à l’équipe nationale des Championnats d’Europe 2018 à Nancy. Il était 8h17 à la mi-temps et 9h30 à la fin pour l’équipe du légendaire coach Olivier Krumbholzpour lequel les membres de Krim Mercator ont également joué aujourd’hui Alisson Pineau dans Océane Sercien Ugolinet aussi Tamara Horacekfille d’une ancienne femme de Crimée Vesna Horacek.

À 2 h 9 après le troisième match, il était clair qu’il n’y aurait pas de pain à partir de cette farine. À ce moment-là, les Slovènes se sont un peu détendus et ont commencé à jouer, car ils ont accepté et ont marqué deux buts. Alje Varágic approché à 19h10 Mais les rivaux reprenaient le contrôle du match et menaient de cinq buts à la mi-temps (13-8).

Petra Kramar s'est fait remarquer avec quatre buts.  PHOTO : Pau Barrena / AFP

Petra Kramar s’est fait remarquer avec quatre buts. PHOTO : Pau Barrena / AFP

Suite à une histoire similaire, les Français agressifs avaient tout sous contrôle et augmentaient l’avance à 17: 9. La différence était de 7 ou 8 buts tout le temps, avec les Slovènes Varagić était dans la meilleure humeur de tir, marquant le sixième but à la 43e. minute pour 14:21. Elle s’est également révélée être une nouvelle venue Pétra Kramar, qui a ensuite marqué le troisième but et forcé l’exclusion. Aussi Branka Zec elle a trouvé les bons sentiments dans l’embrasure de la porte et pendant un instant, il a semblé que le match pourrait devenir plus intéressant. Mais Stankova a frappé le poteau, après quoi elle a obtenu une exclusion Nataša Ljepoja et les Slovènes ont perdu le moment, de plus, Varagić n’a touché que le cadre du but à sept mètres.

A ce moment-là, l’espoir d’un rebondissement miraculeux s’est évanoui, il ne s’agissait que de corriger l’impression avant le match important de mardi face à l’Angola. Kramar était parmi les tireurs pour la quatrième fois, Grosova s’est assis sur le banc et a économisé de l’énergie. Comme Stankova, elle n’a fait trembler le filet qu’une seule fois, et les Slovènes ont commis jusqu’à 19 fautes techniques et auront deux jours pour les réduire au minimum.

Lors du deuxième match, le Monténégro a battu l’Angola par 10 buts, ce qui signifie que les Slovènes transféreraient les points monténégrins en seconde période mardi, même avec une défaite de neuf buts.

Frédéric Charron

"Amoureux de la culture pop subtilement charmant. Évangéliste d'Internet. Résolveur de problèmes à vie. Passionné de bière."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.