Membres de l’UE avec un accord sur le financement des partis politiques européens

Lors d’une réunion à Bruxelles, les ministres des Affaires européennes sont parvenus à un accord politique sur la modification du règlement relatif au financement des partis politiques européens. Secrétaire d’État français aux affaires européennes Clément Beaune il a souligné que l’objectif était d’empêcher les interférences acteurs en dehors de l’UE et accroître la transparence du financement.

Beaunov en d’autres termes, il ne s’agit pas d’exclure les partis non européens ainsi que les partis politiques européens ainsi que les fondations, mais de ne pas recevoir de financement de leur part.

« Nous essayons d’éviter les interférences extérieures à l’UE », a-t-il déclaré. a-t-il souligné lors d’une conférence de presse après la session.

Vice-président de la Commission européenne Maroš Šefčovič ont convenu de la nécessité d’accroître la transparence et d’éviter les pressions extérieures.

« Cependant, dans le même temps, une coopération structurée doit être assurée et les caractéristiques européennes des différentes parties doivent être reconnues », il a souligné. Il a souligné les partis du président ukrainien Volodymyr Zelensky et de la présidente moldave Maia Sandu.

Entre autres choses, le Conseil de l’UE a demandé le retrait de la proposition de la Commission européenne visant à permettre aux partis et fondations politiques européens de activé recevoir des contributions de parties basées au Conseil de l’Europe mais pas dans l’UE.

Les États membres suggèrent également que seuls les partis nationaux des États membres de l’Union puissent former une alliance politique.

Ils sont également favorables à la réduction du plafond de financement des donateurs individuels de 3 000 euros, comme le propose la commission, à 1 500 euros par an. Au-delà de cette limite, les donateurs seront tenus de fournir des informations d’identification, a déclaré le Conseil.

Le Parlement européen doit maintenant adopter sa position sur l’amendement du règlement, après quoi les négociations entre le Conseil de l’UE et le Parlement commenceront.

Damien Dupont

"Aficionado du bacon. Troublemaker. Créateur professionnel. Praticien d'Internet. Musicaholic. Écrivain total. Passionné de bière. Ninja de la culture pop."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.