Poutine a ordonné la mise en alerte d’une force nucléaire

Moscou, 27 février (TASR) – Le président russe Vladimir Poutine a ordonné dimanche à l’armée d’introduire la soi-disant dissuasion, c’est-à-dire les forces nucléaires en état d’alerte maximale. Les pays occidentaux accusés de « hostile » pas vers leur pays. Les agences de presse AFP et AP l’ont rapporté.

« J’ordonne au ministre de la Défense et au chef d’état-major général des forces armées russes de placer les forces de dissuasion de l’armée russe sous un régime spécial de service de combat », Poutine a déclaré dans un discours télévisé cité par l’AFP.

Lors d’une réunion avec le ministre de la Défense Sergei Shoigu et le chef d’état-major général Valery Gerasimov, le chef du Kremlin a accusé les dirigeants de l’OTAN de « déclarations agressives «  l’Occident imposant de sévères sanctions financières à la Russie, y compris au président lui-même.


« Les pays occidentaux ne prennent pas seulement des mesures hostiles contre notre pays dans le domaine économique, mais les principaux membres de l’OTAN ont également fait des déclarations agressives contre notre pays », a-t-il ajouté.
Poutine a été cité par l’agence AP.

Son ordre soulève la menace que les tensions liées à l’invasion russe de l’Ukraine pourraient conduire à l’utilisation d’armes nucléaires, écrit l’AP. Il rappelle que le dirigeant russe a menacé cette semaine de représailles sévères contre tout pays qui interviendrait directement dans le conflit en Ukraine.

Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.