Rafael Nadal a eu du mal, mais seulement en…

Sommeil Rafael Nadal il avait beaucoup de travail à faire avec le joueur de tennis français non classé dans le premier set Adrien Mannarin. Le set d’introduction a duré 81 minutes et s’est terminé profondément dans le jeu prolongé, que le Majorquin n’a remporté qu’avec 16:14. Ensuite, Nadal a remporté avec confiance les deux sets suivants pour la 14e place des quarts de finale de l’Open d’Australie.

Le résultat final après deux heures et 43 minutes de jeu était de 7 : 6 (14), 6 : 2, 6 : 2.

Dans le premier set, les deux joueurs de tennis ont montré un haut niveau de tennis, et à la fin, Nadal était plus heureux. Avec le résultat 5 : 5 dans les matchs, le Français, 69e joueur mondial, a eu l’occasion d’enlever le service de Nadal, mais il ne l’a pas utilisé. Dans le jeu prolongé, qui a apporté un jeu de qualité et beaucoup de tension, Mannarino a pris les devants avec 3: 0, et les premières chances de gagner le set sont venues du 20 fois vainqueur des tournois Big Four. Il n’en a pas profité et a ensuite eu une chance de 8: 7 de remporter le set du Français, mais il n’a pas réussi non plus, à la fin Nadal a saisi la septième chance de remporter le premier set après 28 minutes de jeu prolongé alors que Mannarino en avait quatre.

Par la suite, le Français n’a pas pu garder le contact avec l’Espagnol, qui a profité de la première occasion pour remporter le deuxième set puis la première balle pour la victoire finale sur son service. Au début du troisième set, les deux joueurs ont perdu le jeu sur leur service, mais dans le troisième jeu, Nadal a enlevé le service à Mannarin pour la deuxième fois consécutive, puis l’a confirmé avec un jeu fiable sur son service et a apporté calmement le match à son terme.

Pour Nadal, qui a obtenu 88% des points au premier service, il s’agit de sa 45e place en quart de finale des tournois Big Four.

Le joueur de 35 ans, vainqueur de Melbourne en 2009 et finaliste en 2012, 2014, 2017 et 2019, affrontera le Canadien pour une place en demi-finale. Denisom Shapovalovom, qui a battu l’Allemand, troisième, en trois sets avec 6 : 3, 7 : 6 (5) et 6 : 3 Alexandra Zvereva.

La Tchèque Barbora Krejčikova, quatrième, a été une gagnante convaincante du match contre l’ancienne championne de l’Open d’Australie Victoria Azarenko. PHOTO : Loren Elliott / Reuters

La surprise américaine est Madison Keys

Le premier transporteur Ashley Barty atteint les quarts de finale du tournoi à domicile des Big Four à Melbourne. Avec 6 : 4 et 6 : 3, elle a battu l’Américaine après une heure et 16 minutes Aimer Anisimovo, qui après la victoire au troisième tour face aux Japonais Naomi Osaka n’a pas réussi à trouver une nouvelle surprise. tchèque Barbora Krejčikova a battu de manière fiable la Biélorussie, double vainqueur de l’Open d’Australie Victoria Azarenko et atteint les quarts de finale du premier grand chelem de tennis de la saison. Les Américains se sont également classés parmi les huit premiers Jessica Pégula dans Clés de Madison, qui a surpris la femme grecque Mario Sakari et espagnol Paolo Badosa.

Le Tchèque, quatrième, vainqueur de Roland-Garros l’an dernier, a battu de manière convaincante Azarenka, vainqueur en 2012 et 2013, qui avait des problèmes de cou après 6 heures et 22 minutes avec 6: 2, 6: 2.

« Aujourd’hui, c’était vraiment incroyable. Azarenka a déjà gagné ici et adore ce terrain. Il a aussi beaucoup d’expérience ici « , a déclaré Krejčikova après la fin, qui concourra pour une place en demi-finale avec les American Keys non têtes de série.

L’Américain de 26 ans est clairement en forme. La semaine dernière, elle a remporté le tournoi d’Adélaïde, au premier tour de l’Open d’Australie, elle a éliminé la gagnante de 2020, sa compatriote Sofia Kenin, et aujourd’hui, elle était encore meilleure que l’Espagnole Bados, huitième au classement. Il lui a fallu une heure et 11 minutes pour gagner 6-3, 6-1. Keys a marqué 26 « gagnants », 16 dans le premier set, tandis que l’Espagnol en compte dix.

L'Américaine Madison Keys a percé parmi les huit premiers.  PHOTO : Morgan Sette / Reuters

L’Américaine Madison Keys a percé parmi les huit premiers. PHOTO : Morgan Sette / Reuters

« Simplement extraordinaire. J’ai plutôt bien servi et je pense avoir aussi assez bien rendu les coups », a déclaré Keyss, qui a disputé les demi-finales de Melbourne en 2015, après le match. Dans le pays là-bas, l’Américain a un ratio victoires-défaites de 24. : 8.

Le cinquième joueur du monde Sakkari a été surpris par Pegula en deux sets, qui s’est qualifié pour le deuxième quart de finale consécutif de l’Open d’Australie. L’Américaine, 21e au classement WTA, a traversé un jeu prolongé dans le premier set, dans lequel les deux joueuses ont perdu leur service deux fois, dans lequel elle n’a pas accordé de point à son adversaire, puis a remporté de manière fiable un autre set pour gagner 7 : 6. (0), 6 : 3.

« C’était définitivement mon meilleur duel cette année. Je pense que j’ai bien riposté, je voulais mettre la pression sur son service et je pense que j’ai réussi. Je voulais être patient et jouer aussi intelligemment que possible « , a déclaré Pegula, 27 ans, après la fin.

La gagnante du duel entre la première joueuse du monde, une femme de la région, l’attend Ashley Barty et un américain Aimer Anisimovo, qui a éliminé la Japonaise Naomi Osaka au troisième tour.

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.