substitution de stries Remaniement : François Braun remplace Brigitte Bourguignon à la Santé

Battue lors des dernières courses réglementaires dans le Pas-de-Calais, Brigitte Bourguignon est supplantée par la responsable des crises au CHR de Metz-Thionville, qui a tout récemment transmis un rapport sur les administrations de crise au Président.
Bourguignon part, Braun revient. Elisabeth Borne et Emmanuel Macron ont choisi de désigner le chef de crise du CHR de Metz-Thionville, François Braun, au ministère de la Santé. Leader du Samu-Urgences de France, le Messin remplace Brigitte Bourguignon, nommée Avenue de Ségur en mai pourtant battue le 19 juin aux courses réglementaires du Pas-de-Calais.

Quelques jours auparavant, le spécialiste de la crise s’occupait toujours de la mission de veille pour les administrations de crise partagée avec lui par le chef de l’Etat vers le début du mois de juin. Confirmation de l’accomplissement du leader contre façonné par François Braun, Elisabeth Borne a déclaré dimanche tenir la 41 proposition faite par le spécialiste de la crise. Le rapport prévoit notamment « d’éclairer la population avec une mission publique sur l’utilisation légitime des administrations de crise », si bien que l’entrée en crise n’est actuellement pas programmée alors que 20 à 30 % de l’action de ces administrations concernent des pathologies hors crise. La mission propose « d’orienter les admissions vers la cellule de crise », soit avec une « urgence paramédicale à l’entrée », soit par « orientation clinique précise en amont » par le standard téléphonique du Samu ou le service d’accès aux soins. François Braun ramasse ses valises à le ministère de la Santé au milieu de la pandémie de Covid-19 rebondit, avec plus de 70 000 cas chaque jour. Prochaine son inévitable remplacement compte tenu de sa défaite dans les décisions réglementaires, Brigitte Bourguignon a dupliqué, ces derniers temps, debout pour approcher les Français d’être fiable sans, pour l’occasion, renvoyer le port du voile dans le véhicule découvert. Ordinaire. Le nouveau curé devra également faire face à l’urgence des administrations de crise alors qu’au 23 juin, 49 d’entre eux étaient alors en situation de mi-chemin, 34 se séparaient de leur entrée et 6 avaient totalement terminé sur les 446 recensés par la Direction. Général des soins de santé.

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.