Biden a calmement répondu à la provocation des partisans de Trump lors du chat

Dans une allocution par vidéoconférence, le premier mari américain et la première dame Jill Biden ont d’abord parlé avec des représentants du Commandement de la défense aérienne de l’Amérique du Nord, qui leur ont assuré que le Père Noël était en route. Ensuite, le président a reçu quelques autres appels en direct de familles américaines.



Photo : AP

Il a parlé brièvement avec l’un des appelants, qui s’est présenté comme étant Jared, et ses enfants. Lors de l’adieu, l’appelant du président a salué s provocant le mot de passe Allons-y Brandon (Allez, Brandon), qui aime être utilisé par les partisans de l’ancien président Donald Trump, rapporte l’agence de presse française AFP.

« Je vous souhaite également de joyeuses fêtes et un joyeux Noël. Allons-y Brandon! » Jared a répondu « Allons-y Brandon. Je suis d’accord, » Biden a alors répondu sans aucune réaction particulière.

On ne sait pas si Biden a même compris le message provocateur du mot de passe, rapporte l’AFP. Les images du moment se sont rapidement propagées sur les réseaux sociaux, certains louant la réponse calme du président.

Allons Brandon est un euphémisme pour une devise plus vulgaire dirigée contre le président Biden, qui a surgi en septembre lorsqu’un journaliste après la course NASCAR lors d’une interview avec le pilote Brandon Brown a mal interprété le chant depuis les gradins. Depuis lors, la devise s’est rapidement propagée parmi les partisans du prédécesseur de Bidn, Donald Trump, qui est souvent utilisé comme une provocation et une insulte aux dépens de l’actuel président américain.

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.