Comment les bénéficiaires peuvent accéder à l’aide en raison de la hausse des prix de l’énergie

L’administration financière (Furs) prépare un formulaire avec lequel les entités économiques pourront demander une assistance via le portail eDavki sur la base de la loi sur les mesures visant à atténuer les conséquences de la hausse des prix de l’énergie dans l’économie et l’agriculture. La demande d’aide devrait être disponible d’ici la fin du mois de mars et la date limite de soumission est le 15 avril.

La loi sur les mesures visant à atténuer les conséquences de la hausse des prix de l’énergie sur l’économie et l’agriculture (ZUOPDCE) prévoit une aide à l’économie pour réparer les dommages causés par la hausse des prix de l’énergie. Le montant de l’aide dépend de la part des coûts énergétiques dans les charges d’exploitation du bénéficiaire et du montant des recettes nettes des ventes.

Les personnes morales et physiques qui :

– ont été enregistrés en Slovénie pour l’exercice de l’activité économique au plus tard le 1er décembre 2021, et
– leurs coûts énergétiques en 2022 augmenteront de plus de 40 % par rapport à 2021.

Les bénéficiaires déposeront une déclaration d’éligibilité aux aides à l’économie au titre de cette loi via le système d’information Furs. Le formulaire « NF-IzjavaEnerg » sera disponible uniquement sur eDavki fin mars 2022. Lorsque le formulaire eDavki sera disponible, le public en sera informé, a déclaré Fursa.

La date limite de candidature est le 15 avril et les fourrures versera l’aide sur la base des déclarations traitées avec succès le 5 mai 2022, ont-ils ajouté.

Les mesures de la loi valent environ 70 millions d’euros pour les entités économiques, mais selon les prévisions du gouvernement, environ 40 500 bénéficiaires pourront en bénéficier. Le montant de l’aide ne dépassera pas 60% des dommages, qui seront définis comme une augmentation des coûts de l’énergie en 2022 par rapport à 2021, de plus l’aide sera limitée à des montants forfaitaires par catégorie de bénéficiaires en fonction de leurs revenus de vente et de leur part de coûts énergétiques dans les charges d’exploitation. Les entreprises individuelles pourront percevoir entre 30 et 2 millions d’euros d’aides.

Stéphanie Charbonneau

"Créateur. Accro à la télévision typique. Praticien des médias sociaux adapté aux hipsters. Spécialiste de l'Internet. Entrepreneur maléfique."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.