La filiale russe de Google va déclarer faillite

La photo est symbolique. (Photo : AP)

« Google Russie a publié un avis de faillite planifiée », a déclaré un porte-parole de la société à l’agence de presse française AFP.

« En raison de la saisie du compte bancaire de Google Russie par les autorités russes, notre bureau en Russie n’est pas en mesure de fonctionner, notamment de recruter et de payer des employés en Russie, de payer des fournisseurs et des vendeurs et de respecter d’autres obligations financières », a déclaré la société.

Néanmoins, la société continuera à fournir aux clients en Russie des services gratuits tels que la recherche, YouTube, Gmail, des cartes, Android et le Play Store.

Google subit une pression croissante en Russie depuis plusieurs mois, et cela a été encore renforcé par l’attaque russe contre l’Ukraine fin février.

Fin avril, un tribunal russe a infligé à Google une amende de 11 millions de roubles (135 000 $ à l’époque) pour avoir désobéi aux instructions d’un régulateur de l’État de supprimer les vidéos YouTube controversées sur l’opération militaire du Kremlin en Ukraine, a rapporté l’AFP.

Dans le même temps, le géant de la technologie a provoqué la colère des politiciens russes en bloquant la chaîne médiatique officielle de la chambre basse du parlement et en supprimant les chaînes de nombreux médias pro-Kremlin sur YouTube.


Désirée Perrault

"Expert en café. Fier fan de voyages. Pionnier des médias sociaux. Ninja de la culture pop. Fanatique de zombies. Expert de la bière."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.