Infantino n’a pas encore enterré l’idée d’une Coupe du monde de deux ans

Président de l’Association internationale de football Gianni Infantino a déclaré aujourd’hui au Congrès du Fife à Doha que l’Organisation mondiale de football n’avait jamais proposé que la Coupe du monde soit réorganisée tous les deux ans. Au lieu de cela, l’association faîtière est uniquement censée commander une étude de faisabilité pour un tel projet, qui n’a pas reçu de soutien plus large jusqu’à présent. « Je vais être clair, la Fifa n’a jamais suggéré que la Coupe du monde se joue pendant deux ans », a déclaré Infantino, qui a publiquement défendu l’idée ces derniers mois, l’étayant à chaque fois par des chiffres de gains fabuleux. Il a promis aux fédérations nationales 19 millions de dollars tous les quatre ans, et les revenus de la FIFA pourraient osciller entre 4 et 6 milliards de dollars.

L’idée d’une Coupe du monde biennale a été principalement opposée par l’Association européenne de football (Uefa) et l’Association sud-américaine de football (Conmebol), et il y a quelques mois, le Comité international olympique (CIO) a exprimé son désaccord, craignant la popularité de Autres sports. Infantino a déclaré au congrès aujourd’hui que ce n’était qu’une idée. Il n’est pas encore définitivement enterré, mais en même temps ses membres ne voteront pas de sitôt. Il a ajouté que c’était Arsene Wenger, un ancien entraîneur d’Arsenal et maintenant chef de Fife pour le développement du football, chargé uniquement de recueillir l’opinion des membres pour formuler une proposition.

« Pour être clair, lors du précédent congrès, la Fifa avait demandé à son administration de lancer une étude de faisabilité pour la Coupe du monde tous les deux ans. Et l’administration dirigée par Wenger a fait exactement cela. La Fifa n’a rien proposé « , a ajouté Infantino à propos de l’idée. « L’étude a révélé que l’idée apporterait beaucoup de travail positif au monde, mais en même temps, elle s’est rendu compte que l’idée avait aussi beaucoup d’opposants. C’est où le débat doit commencer maintenant. Nous allons prendre notre temps et essayer de comprendre toutes les parties », a-t-il déclaré au congrès.

Stéphanie Charbonneau

"Créateur. Accro à la télévision typique. Praticien des médias sociaux adapté aux hipsters. Spécialiste de l'Internet. Entrepreneur maléfique."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.