La France célébrera la fête nationale mercredi – le jour de la conquête de la Bastille

Paris, 14 juillet (TASR) – La France a une fête nationale le mercredi 14 juillet – le jour de la conquête de la Bastille. Partie intégrante des célébrations commémorant les habitants du pays le 14 juillet 1789, un défilé militaire sur les Champs-Élysées, des feux d’artifice, des bals, des banquets, des pique-niques et une fête folklorique.

L’an dernier, en raison d’une pandémie d’un nouveau type de coronavirus, le traditionnel défilé militaire dans les champs de l’Elysée n’avait pas eu lieu. C’est la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Au lieu de cela, une petite fête a eu lieu sur la place de la Concorde à Paris.

Cependant, grâce aux mesures d’assouplissement, cette année devrait avoir lieu. Selon les médias, plus de 4 300 militaires devraient participer au défilé militaire en présence du président français Emmanuel Macron, soit à peu près le même qu’en 2018, et plus de 70 avions et plus de 20 hélicoptères devraient survoler le chefs des personnes présentes.

La date du 14 juillet 1789 – la prise de la Bastille – est inscrite de façon permanente et indélébile non seulement dans l’histoire de France et d’Europe, mais aussi dans le monde entier. L’attaque de la Bastille a marqué le déclenchement d’une révolution dans toute la France, et la chute de ce symbole de l’arbitraire et du despotisme royal est également devenue un symbole de la chute de l’ancien régime et du début de la Grande Révolution française.

« Le premier à entrer dans la forteresse était un medyrite, ils l’ont jeté à terre et lui ont cassé les jambes. Un autre était un homme de la Garde française – il a eu plus de chance. Je suis venu lors de la première attaque des travaux, mais une chose miraculeuse s’est produite – à deux heures et demie la Bastille était déjà occupée,  » l’un des révolutionnaires, Camille Desmoulins, écrit dans sa lettre à son père.

La Bastille était à l’origine une forteresse qui servait de défense renforcée de la porte Saint-Anton et des remparts de la partie orientale de la ville. Le maire de Paris Hugues Aubriot la fit construire dans la seconde moitié du XIVe siècle avec quatre tours, ce qui correspondait à l’époque de construction des forteresses.

Bastille a servi de prison sous le règne du roi Louis XI. (1461-1483), mais il faudra attendre le cardinal de Richelieu (premier ministre de Louis XIII en 1624-1642) pour en faire une prison.

En France, le 14 juillet est célébré comme un jour férié depuis 1790, mais les années suivantes, les dirigeants de l’époque n’ont pas pu s’entendre sur le jour exact à célébrer. Ce n’est qu’en 1880 que le Sénat approuve le projet de loi de Benjamin Raspail, qui le déclare férié le 14 juillet.

Les célébrations de la fête nationale française il y a cinq ans dans la station balnéaire de Nice ont été tragiques. Le 14 juillet 2016, l’extrémiste islamiste Mohamed Lahouaie-Bouhlel a percuté un camion célébrant le 14 juillet sur un camion. L’attaque terroriste a fait 86 morts et 458 blessés. La police a abattu l’auteur.

Selon les enquêteurs, l’homme a agi conformément aux appels de diverses organisations islamistes, dont l’État islamique, à utiliser des véhicules à moteur dans le meurtre. « Incroyants ».

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.