L’ascension fulgurante du nouveau visage de l’extrême droite française Eric Zemmour



Photo : EPA

A un officier juif français prometteur Alfred Dreyfusu ils l’ont déchu de son grade à la fin du XIXe siècle et l’ont envoyé en exil sur l’île du Diable après avoir été reconnu coupable d’avoir trahi un secret militaire à l’Allemagne. Deux ans plus tard, des documents confirment que Dreyfus n’a pas espionné pour l’Allemagne, mais les militaires refusent de l’admettre. Il n’a finalement été gracié qu’en 1906.

Plus de 100 ans plus tard, il y a une liaison (après laquelle un film a été tourné J’accuse Roman Polanski) dans le cadre de la campagne en vue de l’élection présidentielle française de l’année prochaine, rapporte le Guardian. Il était le président français la semaine dernière Emmanuel Macron a ouvert le premier musée consacré à l’affaire Dreyfus, à savoir la collection historique abrite la maison Émile Zolaj, un écrivain célèbre qui fut l’un des plus grands partisans de l’innocence de Dreyfus. Dans son allocution, Macron a souligné que rien ne pouvait effacer l’humiliation et l’injustice subies par Dreyfus. « N’aggravons pas la situation en oubliant, en approfondissant ou en répétant », Macron a ajouté, soulignant l’importance de la nécessité de lutter contre l’antisémitisme. « Je dis aux jeunes qu’ils ne doivent pas oublier ces luttes. Dans le monde où nous vivons, dans notre pays et dans notre république, ces luttes ne sont pas terminées. »

Beaucoup ont fait valoir que les déclarations du président s’envolent Erica Zemmourja, un homme d’extrême droite, ancien journaliste, dirigeant et écrivain, qui irrite depuis des années le public français avec ses déclarations et ses convictions, pour lesquelles il a été plusieurs fois traduit en justice et a déjà été condamné. Mais il gagne également un énorme soutien parmi les électeurs potentiels.

Avec ses déclarations selon lesquelles il est un dirigeant français collaborateur Philippe Pétain a sauvé de nombreuses vies de Juifs français, et sans aider à leur déportation vers les camps nazis et sans être clair sur la vérité sur l’affaire Dreyfus, a bouleversé de nombreux Français. De nombreux juifs sont consternés et déçus par ses déclarations, d’autant plus qu’il est un descendant de juifs algériens.


Photo : EPA
Photo : EPA

De journaliste, présentateur, écrivain à politicien ?

Zemmour, 63 ans, est né de Juifs berbères venus d’Algérie en France dans les années 1950. Il grandit en banlieue parisienne. Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris en 1979, il travaille comme journaliste, d’abord pour Le Quotidien de Paris, puis pour Le Figaro et Le Figaro Magazine, où il se consacre à l’écriture sur la droite et l’extrême droite. Il s’est fait connaître du grand public en 2006 avec son livre provocateur, dans lequel il écrivait sur les dangers de l’idéologie féministe, comme il l’appelait. Des livres, il est passé à la réalisation d’émissions de télévision, dans lesquelles il a été condamné à plusieurs reprises pour ses déclarations impatientes.

De nombreux défenseurs des droits humains et politiciens de gauche ont exprimé leur indignation ces dernières semaines que Zemmour reçoive autant d’attention médiatique avec la promotion de son dernier livre La France n’a pas dit son dernier mot (La France N’a Pas Dit Son Dernier Mot). Il dit comment les immigrés et l’islam détruiront le pays et met en garde contre une guerre des races. Selon lui, l’homme blanc hétérosexuel est menacé par les minorités ethniques et le soi-disant lobby gay. Il est convaincu que les étrangers ont investi des quartiers entiers en France et que la France deviendra une république islamique s’ils n’arrêtent pas l’immigration.

Selon le Guardian, il est également un admirateur de l’ancien président américain Donalda Trumpa, à l’exemple duquel il organise des rassemblements de masse. Selon lui, il veut établir un arc ultra-conservateur de la droite vers l’extrême droite, tout en essayant de convaincre à la fois les électeurs aux revenus modestes et les électeurs qu’il appelle la bourgeoisie patriote. Avec ses convictions, il attire une grande partie des électeurs d’extrême droite de Marine Le Pen. Les membres de la famille Le Pen se sont présentés à toutes les élections présidentielles au cours des 47 dernières années, à l’exception de 1981. Après avoir perdu les dernières élections, Marine Le Pen a cherché à élargir son pool ces dernières années en renommant le parti et en s’éloignant de croyances racistes. Zemmour l’accuse de s’adoucir et de ne jamais gagner les élections. Il estime que la France veut une approche plus radicale de la lutte »guerre des civilisations ».


Photo : EPA
Photo : EPA

Bien qu’il ne soit membre d’aucun parti et qu’il n’ait aucune expérience électorale, il a devancé Marine Le Pen dans les enquêtes d’opinion il y a quelques semaines. Son soutien est à deux chiffres, et selon l’AP, bien qu’il n’ait pas (encore) annoncé sa candidature, il dicte déjà le ton de la campagne et ses sujets avec ses propres mots. Bien qu’il ait été condamné à plusieurs reprises pour discours de haine pour ses déclarations anti-islamiques et anti-immigrés, il gagne rapidement de plus en plus d’adeptes et de partisans.

« Zemmour utilise le discours très démodé de l’extrême droite française, il n’y a rien de nouveau dans ce qu’il dit » elle a dit au Guardian Cécile Alduy, professeur à l’université de Stanford et spécialiste de la sémantique politique française. « Ce qui est nouveau, cependant, c’est l’acceptation d’un tel discours dans la conversation publique. C’est un tournant dans l’histoire politique française que Zemmour gagne autant d’espace et de légitimité dans les médias.« Elle a expliqué que des règles différentes s’appliquaient à Jean-Marie Le Pen : Jacques Chirac n’a pas voulu prendre part à l’affrontement avec lui avant l’élection présidentielle de 2002, et de nombreux journalistes ont rejeté la possibilité de l’inviter à y participer en raison de son attitude anti- Déclarations sémitiques.

Damien Dupont

"Aficionado du bacon. Troublemaker. Créateur professionnel. Praticien d'Internet. Musicaholic. Écrivain total. Passionné de bière. Ninja de la culture pop."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.