Le grand rival de Primož et Tadej était à peine de retour sur le vélo, puis il a vécu ça…

Egan Bernal a subi un autre horrible accident lors de sa première course après une mauvaise chute. Mais selon les premiers rapports, il aurait dû s’en emparer cette fois-ci sans conséquences graves.

Star colombienne du cyclisme Egan Bernal, qui, il y a environ deux ans, semblait être le seul rival sérieux des champions de Slovénie Tadej Pogacar et Primož Roglič, il n’a vraiment pas eu de chance ces derniers temps.

Depuis sa brillante victoire au Tour de France il y a trois ans, il a été en proie à des blessures, d’abord avec des problèmes de dos chroniques, puis cette année avant le début de la saison dans un grave accident presque mortel lorsqu’il s’est écrasé à pleine vitesse dans un bus debout sur la route.




Instagram

Mais Bernal a survécu malgré les blessures graves et a décidé de reprendre le chemin du championnat. Il a récupéré très vite et, malgré tous les pronostics, s’est remis très tôt sur le vélo et s’est entraîné pour revenir parmi les meilleurs. Le chemin était difficile, mais à la fin il a réussi. Moins de sept mois après l’accident, il se retrouve de nouveau au départ d’une course cycliste.

Pour le retour de Bernal, l’équipe Ineos Grenadiers a choisi la Race to Denmark, mais elle ne s’est pas déroulée selon les plans de l’exceptionnel Colombien. Compte tenu de ce qu’il a enduré l’année dernière, il n’était pas parmi les meilleurs des trois premières étapes (son meilleur résultat a été enregistré dans la deuxième étape, lorsque le contre-la-montre s’est terminé à la 65e place), mais il a vécu une véritable horreur lors de la quatrième étape, lorsqu’il a subi sa première chute grave depuis son retour.

Le Colombien s’est retrouvé au sol dès les 30 premiers kilomètres de la course et les spectateurs ont été essoufflés en se souvenant de tout ce que Bernal avait enduré ces derniers mois. Heureusement, l’ancien vainqueur du Tour et du Giro a pu continuer la course sans blessure grave et a terminé l’étape à la 114e place.

Egan Bernal |  Auteur : Twitter


Twitter

L’accident s’est produit lors d’un contact entre les cyclistes du groupe principal, et le Colombien, comme beaucoup d’autres, n’a pas réussi à éviter les cyclistes tombés et s’est lui-même retrouvé au sol. Des caméras ont ensuite révélé des écorchures à l’épaule et au bras, et Bernal a été contraint de changer de vélo avant de pouvoir continuer la course.

Étant donné qu’il n’y a pas eu d’annonce officielle de la part de l’équipe, on s’attend à ce que Bernal participe également à la dernière étape de la course de samedi, où il tentera d’aider son coéquipier À Magnus Sheffield lors de la défense du maillot du leader.

Christelle Bret

"Défenseur d'Internet. Pionnier de la culture pop. Praticien passionné du voyage. Fan total de café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.