Le Mondial slovène s’est soldé par une défaite face à l’ancien entraîneur, les adieux des champions en titre

L’équipe féminine slovène de handball a perdu contre la Serbie lors du dernier match de la Coupe du monde en Espagne avec 25:31, dirigée par l’ancien entraîneur slovène et entraîneur de la Crimée Uroš Bregar, et a terminé à la 16e place. Avant le dernier tour, la France et la Russie se sont qualifiées pour les quarts de finale de ce groupe, se disputant la première place du groupe lors du match du soir. Elle a été conquise par les Français. Après la défaite contre la Norvège, les défenseurs du titre néerlandais ont dit au revoir. Les duos des quarts de finale sont : France – Suède, Danemark – Brésil, Norvège – Russie et Espagne – Allemagne.

Lors de la compétition de cette année, l’équipe nationale slovène a acquis une expérience conjointe avec le nouvel entraîneur Dragan Adžić, qui a pris ce poste en mars, le tout dans le but de faire ses preuves au sommet l’année prochaine, lorsque la Slovénie accueillera le championnat d’Europe national. Malgré le fait qu’il n’y a aucune chance pour les quarts de finale, l’équipe slovène était fermement déterminée à dire au revoir à la compétition de cette année avec une bonne impression contre Serbiemené par un ancien entraîneur slovène Uros Bregar.

Après une avance de 2: 1, après que Petra Kramar ait contribué aux deux buts, ils n’ont pas marqué du tout entre la cinquième et la onzième minute, tandis que les Serbes ont fait un résultat partiel de 6: 0 et ont rapidement obtenu un avantage élevé (2: 7).

Après une minute de repos par l’expert monténégrin sur le banc slovène Dragan Adžić, les Slovènes ont mieux joué et se sont rapprochés de 8:10 à la 17e minute, mais après la minute serbe de la pause, leur écart est de nouveau remonté à quatre buts (8 :12).







Dragan Adžić a assumé la responsabilité de la défaite.
Photo: Vid Ponikvar

Les handballeurs slovènes n’ont pas encaissé les bonnes interventions du gardien en seconde période de première mi-temps Amre Pandžić, ils ont fait trop d’erreurs en attaque, alors ils sont allés à la grande pause avec un déficit de cinq buts (14:19).

L’équipe d’Adžić n’a pas fait de saut de qualité dans son jeu en deuxième mi-temps de match, les derniers matchs exigeants lui ont trop pris de force, ce que les Serbes expérimentés ont su utiliser et ont perdu sept buts à la 37e minute (15 : 22). Par la suite, les Slovènes n’ont été qu’occasionnellement en concurrence avec les femmes serbes, mais elles n’ont jamais été sérieusement menacées.

Elle était de la meilleure humeur dans l’équipe slovène Alja Varagić avec cinq buts, Ana Gros dans Kramarjeva ils en ont ajouté quatre chacun. Les Slovènes ont pris la 16ème place finale.

Le seul match qui ne l’a pas satisfait

« C’est le seul match qui ne m’a pas satisfait lors du tournoi de cette année en Espagne et j’assume l’entière responsabilité de la défaite. Une analyse détaillée montrera ce que j’ai fait de mal, mais je suis vraiment désolé que nous ayons terminé la compétition de cette façon,  » il a dit. défaite contre la Serbie, a déclaré l’entraîneur Adzic.





« Nous ne voulions pas terminer la Coupe du monde comme ça. Le match contre les Serbes a montré certains problèmes que nous devrons résoudre à l’avenir. »
Photo: IHF.com

« Nous ne voulions pas terminer la Coupe du monde comme ça. Le match contre les Serbes a montré certains problèmes que nous devons résoudre à l’avenir », a ajouté le tireur slovène le plus efficace du match d’aujourd’hui, Varagić.

Les Français sont premiers du groupe après la victoire sur les Russes

Avant les matchs d’aujourd’hui du dernier tour de la deuxième partie, il était déjà clair que le « groupe slovène » avait obtenu les quarts de finale. Le français dans les Russes, qui s’est disputé la première place du groupe dans la soirée. Avec la victoire, les Français l’ont assuré

Progression scandinave, fin pour les derniers champions

Dans le groupe 2, ils ont eu une chance de se qualifier pour les quarts de finale des Pays-Bas, Norvégiens dans Suédois. En fin de compte, les deux espèces scandinaves sélectionnées ont avancé. De la première place, les Norvégiens, qui ont attristé le champion en titre des Pays-Bas avec 37:34, et les Suédois ont assuré la deuxième place avec la victoire sur la Roumanie.

Ils sont passés du groupe 3 aux quarts de finale Je vous remercie dans Nemkeà partir du groupe 4 pa Espagnols dans Brésil.

Argent pour les quarts de finale

France – Suède
Danemark – Brésil
Norvège – Russie
Espagne – Allemagne

Coupe du monde de handball féminin, deuxième partie, troisième tour

Lundi 13 décembre :
Groupe 1:

Serbie: Slovénie 31:25 (19:14)
Varagić 5, Gros et Kramar tous les deux 4

Pologne : Monténégro 33:28 (16:9)

Russie: France 28:33 (12:17)

Échelle:
1. France * 5 matches – 10 points
2. Russie * 5- 7
——————-
3. Serbie 5 – 6
4. Pologne 5 – 4
5. Slovénie 5 – 3
6. Monténégro 5 – 0

Groupe 2 :
Porto Rico : Kazakhstan 30:27 (13:11)
La Suède : Roumanie 34:30 (19:14)
Les Pays-Bas: Norvège 34:37 ​​​​(17:17)

Échelle:
1. Norvège * 5 matches – 9 points
2. Suède * 5 – 8
………………………………………….. ………….
3. Pays-Bas 5 – 7
4. Roumanie 5 – 4
5. Porto Rico 5 – 2
6.Kazakhstan 5 – 0

* en quart de finale


Pour se classer du 25e au 32e :
Groupe 1:

Ouzbékistan : Angola 11:52 (5:30)
Cameroun : L’Iran 32:17 (14:9)

Échelle:
1. Angola 3 – 6
2. Cameroun 3 – 4
3. Ouzbékistan 3 – 2
4. Iran 3 – 0

Bénédict Lémieux

"Futur idole des ados. Évangéliste des zombies. Amical accro à la culture pop. Intellectuel de la télé d'une humilité exaspérante. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.