La Fifa a donné son feu vert à une innovation qui aidera les arbitres au Mondial 2022

La Fédération internationale de football (FIFA) a donné son feu vert à l’utilisation d’un nouveau système VAR semi-automatique pour déterminer les hors-jeu lors de la Coupe du monde au Qatar du 21 novembre au 18 décembre, a rapporté l’agence de presse française AFP.

Le système de suivi optique a été testé lors de la Coupe du monde des clubs à Abu Dhabi plus tôt cette année et également lors de la Coupe arabe au Qatar en décembre dernier.

« La technologie de ‘hors-jeu’ semi-automatique est une évolution des systèmes VAR qui ont été mis en place dans le monde entier », a déclaré le président de la Fifa dans un communiqué. Gianni Infantino.

« Cette technologie est l’aboutissement de trois années de recherche et de tests dédiés pour garantir le meilleur pour les équipes, les joueurs et les fans qui se rendront au Qatar cette année, et la Fifa est fière de ce travail alors que nous attendons avec impatience que le monde reconnaisse les avantages du semi- technologie automatique pour déterminer la position interdite à la Coupe du monde 2022 », a-t-il ajouté.

Présentation du système VAR semi-automatique de détermination de la position interdite :

La technologie de suivi des membres des joueurs repose sur des données qui seront collectées dans les stades à l’aide de caméras de télévision et de caméras placées précisément dans le but de déterminer la position exacte des joueurs sur le terrain. Les juges pourront recevoir des informations précises en quelques secondes seulement.

Le terme « semi-automatique » est utilisé car la Fifa insiste sur le fait que les arbitres du match auront toujours le dernier mot, avec un VAR assistant dédié installé pour surveiller uniquement les hors-jeu.







Le président de la Fifa Gianni Infantino
Photo : Reuters

« La nouvelle technologie utilise 12 caméras de suivi dédiées installées sous le toit du stade. Celles-ci suivront le ballon et jusqu’à 29 points de données de chaque joueur, 50 fois par seconde, calculant leur position exacte sur le terrain », a déclaré la Fifa.

« Vingt-neuf points de données collectés incluent tous les membres et membres pertinents pour déterminer la position interdite », ont-ils ajouté.

Le tournoi débutera le 21 novembre lorsque le Sénégal affrontera les Pays-Bas à Doha, et la finale aura lieu le 18 décembre à Lusail.

Désirée Perrault

"Expert en café. Fier fan de voyages. Pionnier des médias sociaux. Ninja de la culture pop. Fanatique de zombies. Expert de la bière."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.